ART DANSE CHORÉGRAPHIE | 06 83 75 66 13
  1. Accueil
  2.  | 
  3. actualites
  4.  | Inscriptions 2024 et dédicace exceptionnelle

Inscriptions 2024 et dédicace exceptionnelle

Le samedi 29 Juin, l’école ADC organise un dernier évènement très spécial pour clôturer l’année scolaire en beauté.

Venez nous retrouver, entre 10h et 17h, dans la salle du rez-de-chaussée de l’ancienne mairie (rue ditte). Vous pourrez y trouver toutes les informations concernant la rentrée, ainsi que le nouveau planning de cours. Les dossiers d’inscriptions seront à votre disposition, pour les anciens élèves comme pour les nouveaux ! Vous pourrez également déjà profiter de la braderie de l’ADC : tuniques de classique, de jazz et contemporain, chaussons, cache-cœur…vous y trouverez sans aucun doute votre bonheur !

Pensez à ramener les affaires de danse que vous souhaiteriez revendre lors des derniers cours, en n’oubliant pas de les étiqueter à vos noms !

 

Mais ce sera surtout l’occasion pour vous d’assister à une séance de dédicace exceptionnelle : Chloé, notre professeure remplaçant a écrit un livre retraçant son incroyable parcours.

A 11h, venez en apprendre plus sur elle lors d’un talk convivial, suivi de la séance de dédicace.

 

Pour précommander votre livre dédicacé : CLIQUEZ-ICI

 

En 2021, Chloé Lopes Gomes a accusé certains responsables du Staatsballet de racisme. Après un recours en justice, elle a obtenu gain de cause, à travers une prolongation de son contrat et une indemnité.

Récit de résilience face à l’adversité, Le Cygne noir est son histoire.

 

 

Extrait :

« Un soir d’été de ma huitième année, Sarah m’emmène voir mon premier ballet : Le Lac des cygnes. Je suis subjuguée par les corps, les costumes qui les revêtent, les mouvements qui les étirent et les développent. De la douleur et de la souffrance, je ne comprends que celles de l’amour entre Odette et Siegfried ; incapable de percevoir l’endurance des danseuses et danseurs, de deviner que dans les chaussons, les chairs sont meurtries, que la beauté est toujours composée d’un peu de laideur.
Le lendemain, au réveil, je sais que je serai danseuse. Dans mes rêves les plus fous, une grande danseuse.
Plié. Tendu. Plié. Tendu.
Je n’ai pas encore la technique. En revanche, j’ai le physique : longs bras, longues jambes, long cou, petit buste. Oui, j’ai tout du cygne. Mais je suis noire, comme ce petit canard qui, tant que sa vraie nature n’est pas révélée, est vilain, rejeté de tous pour cette unique raison.
Je serai le premier cygne noir. »